La coiffure d'Elvis à ses débuts était inspirée par Tony Curtis, d'après son film City across the river.
 
Dans les premières années de sa carrière, Elvis achetait son linge au 126, Beale St., à Memphis, chez les frères Bernard et Guy Lansky. Cette rue est aussi considérée comme la rue du Blues, et possède la réputaiton d'être mal famée.
 
La mode du col relevé de chemise ou de veste, Elvis l'imita de Billy Eckstine.
 
La préparation de sa chambre d'hôtel pour les spectacles, entre 1969 et 1977, se faisait toujours par les mêmes personnes, et Elvis utilisait toujours le même rituel et les mêmes produits:
  • Les fenêtres devaient être obturées.
  • Savon: Neutragena
  • Pâte à dent: Colgate
  • Shampooing: Prell
  • Exemplaires des magazines de karaté
  • Dernières parutions de Watchtower
  • Dernières publications pour la réalisation de soi
Le costumier, du célèbre habit lamé or d'Elvis, s'appelait Nudie Cohen. Il possédait une firme, Nudie's Rode Tailors, sise à Hollywood. Ce costume valait 10 000 $. Il a été donné, par Elvis, à l'esthéticienne Homer "Gil" Gilliland.
 
A partir du Comeback Special du 3 décembre 1968, Bill Belew s'occupait de la fabrication de tous les costumes d'Elvis.
 
Voici la liste des costumes qu'Elvis utilisa à partir de son retour sur scène en 1969, jusqu'à sa mort. C'est la firme I.C. Costume Company qui fabriquaient les costumes de concert à Elvis.
 
  • Inca Gold Leaf pour Aloha From Hawaii
  • Sundial Burning Flame pour CBS Special
  • Mad Tiger
  • Blue Aztec
  • Blue Rainbow
  • King Of Spades
  • American Eagle
  • Indian
  • Burning Love
  • Red Lion
  • White Eagle
  • Flame
  • Tiffany
  • Gypsy
  • Red Eagle
  • Blue Braid
  • Blue Swirl
  • Flower
  • Nail Studded Suit
  • White Prehistoric Bird
  • Black Eagle
  • Sleak

Voici la liste des médicaments pris par Elvis durant son existence: Dilaudid, Demerol, Codeïne, Dexedrine, Placidyl, Quaalude, cocaïne, valium, etc... La majorité des prescriptions étaient toutes aux noms suivants: James Caughley, Lamar Fike, Sonny West, Red West et même Lisa Marie. De janvier 1971 à octobre 1976, Elvis aurait pris 6 064 doses de Placidyl. Dix neuf mille doses avaient été prescrites par le Docteur Nichopoulos, durant son association avec Elvis, selon le livre La vérité. Plusieurs autres médecins ont aussi fourni des prescriptions à Elvis dont, Max Shapiro de Los Angeles., Elias Ghanem et Thomas Newman, de Las Vegas.

Le passage favori d'Elvis de la Bible était l'épître aux Corinthiens, 1,13, lequel cite: "J'aurais beau parler la langue des hommes et des anges, si je n'ai pas la charité, je suis comme une coupe creuse ou comme un tintement de clochettes". Linda Thompson avait fait graver ce passage sur une plaque qu'Elvis conservait dans sa chambre, à côté de son lit.

Les livres favoris d'Elvis étaient: La Bible, le Physician's Desk References ainsi qu'un livre sur la philosophie appelé Voice.