Par l'entremise de son avocat Ed Hookstratton, Elvis devint membre de la police de Beverly Hills. Le Colonel Parker lui permit de recevoir un insigne de police de la ville de Palm Springs. Le Président Nixon lui remit un insigne d'agent fédéral des narcotiques. On le nomma aussi Capitaine honoraire de la police d'autoroute de la Louisiane, en 1956, et on lui remit un autre insigne à cet effet.

En 1970, le Shérif du compté de Shelby, Roy Nixon, a nommé tous les membres de la Memphis Mafia, ainsi qu'Elvis, en tant que ses adjoints. Elvis avait déjà été nommé assistant-chef du Shérif par le prédécesseur de Roy Nixon, soit William Morris, et ce, en octobre 1970. Pour Noël, le shérif Nixon et les "Guys" offrirent à Elvis une boucle de ceinturon en or, laquelle portait une reproduction de son étoile de shérif gravée du chiffre fétiche d'Elvis, le n° 8. Pour sa part, Elvis a donné un pistolet au Shérif Nixon, à cette occasion.

Elvis a été menacé de mort à deux reprises, soit le 26 août 1970 et le 24 janvier 1971. À cette dernière occasion, c'est Sonny West qui avait répondu au téléphone. Lors du spectacle en soirée, une voix cria du balcon "Hey Elvis!" (Elvis et ses proches pensaient que c'était l'attentat!). L'homme a plutôt demandé de chanter Don't Be Cruel. Normalement Elvis n'écoutait pas ce genre de demande, mais cette fois-là, il chanta aussitôt la chanson demandée, probablement soulagé que c'était une fausse alarme.

Elvis tirait du revolver dans les téléviseurs, surtout quand il apercevait Robert Goulet à l'écran. À une autre occasion, il lança un cendrier dans un juke-box, car il n'aimait pas une chanson de Lee Darsey.

Elvis portait souvent au niveau des hanches, deux revolvers Patton 45 à crosse de nacre, et dans sa botte gauche, il cachait un Derringer deux coups. Elvis possédait aussi un ancien calibre 22 à canon droit, oeuvre d'un armurier célèbre de Salt Lake City, Dick Casule. Il est même arrivé à Elvis d'acheter pour la somme de 19,792 $ d'armes à feu, à Los Angeles. Cette façon d'agir d'Elvis exaspérait son père Vernon, lequel était responsable du paiement des factures.