Elvis acheta le yacht de l'ex-président Roosevelt des É.-U., le Potomac, le 30 janvier 1964, et le donna par la suite, le 15 février de la même année, pour que celui-ci soit vendu au bénéfice de la St-Jude's Hospital de Memphis. Cette vente fut effectuée par l'entremise de Dan Thomas. C'est à l'ouverture officielle de cet hôpital qu'Elvis rencontra la chanteuse Patsy Cline.

Le 19 décembre 1970, suite à une querelle avec son père Vernon et Priscilla, concernant ses extravagantes dépenses, Elvis partit tout seul pour Washington où il s'enregistra au Washington Hotel sous le nom d'emprunt de Colonel Jon Burroughs. Ce nom d'emprunt était celui qu'utilisait le Colonel Parker lorsqu'il voyageait incognito. Elvis reprit l'avion pour Los Angeles à bord du vol Transworld Flight 85, et à 3 h 00, il appela Jerry Schilling et un chauffeur du nom de Gerald Peters. Elvis et Jerry Schilling revinrent tous les deux en avion, à Washington. Dans l'avion, ils rencontrent le Sénateur George Murphy. À la demande d'Elvis, celui-ci arrangea un rendez-vous avec le chef du bureau des narcotiques, John Ingersoll. Rendus à Washinton, Jerry et Elvis allèrent à la guérite de la Maison Blanche (1600, Pensylvania ave.) et remirent une lettre personnelle pour le Président Richard Nixon en expliquant clairement comment le rejoindre à l'hôtel. Le lendemain, Elvis rencontra le directeur-adjoint du bureau des narcotiques, John Finlator. A son retour à l'hôtel, Jerry Schilling, qui avait été rejoint entre temps par Sonny West, annonça à Elvis que le Président des É.-U. allait les recevoir. Ils furent accueillis à la Maison Blanche par Egil 'Bud' Kraugh. Elvis rencontra le Président Richard Nixon, le 21 décembre 1970. Elvis offrit un Colt 45 au Président et un Colt 357 au Vice-Président Spiro Agnew, lequel le refusa. À la fin de décembre, Elvis revint à Washington avec toute la bande pour rencontrer le sous-directeur du FBI de l'époque, Thomas Bishop afin de visiter les quartiers généraux du FBI.

Le Président Richard Nixon avait invité le Colonel Parker à faire produire Elvis à la Maison Blanche, mais celui-ci avait demandé 25 000 $ en cachet. Le président a déclaré que personne n'avait jamais demandé de cachet pour se produire à la Maison Blanche. Le Colonel aurait répondu qu'Elvis n'était pas non plus une personne comme les autres.

Son plus grand honneur, Elvis l'a eu à titre posthume, par une déclaration du Président Carter, le 17 août 1977: "Le décès d'Elvis Presley diminue notre pays d'une part de lui-même. Il était unique et irremplaçable".