En soirée du 15 août 1977, Elvis loua le théâtre Ridgeway, à Memphis. Le dernier film qu'Elvis a regardé de son vivant est MacArthur. Cette même soirée, il se rendit chez le dentiste Lester Hofman, car il avait un rendez-vous pour 22 h 30. Il revint à Graceland vers 0 h 30, le 16 août. C'est à ce moment que la dernière photo à vie d'Elvis fut prise, par monsieur Robert Call, de Pierceton, Indiana, au moyen d'une caméra Instamatic.

Le 16 août 1977 à 1 h 30, Elvis a appelé Dick Grob, le chef de la sécurité de Graceland afin qu'il prépare des partitions musicales, pour insertion éventuelle dans sa nouvelle tournée.

Par la suite, Elvis a appelé son infirmière favorite, Marian Cocke, afin de la saluer avant son départ en tournée.

David Stanley était supposé être de surveillance au moment du décès, mais Elvis avait annulé son quart de travail, le matin du 16 août, par l'entremise d'un avis à son frère Rick Stanley.

Les deux ambulanciers qui ont amené Elvis à l'hôpital étaient Charles Crosby et Ulysses Jones. Ils ont traversé les grilles de Graceland à 14 h 48 en direction de l'hôpital Baptist Memorial. Ils faisaient partie de l'unité n° 6 des services paramédicaux du service d'incendie de Memphis n° 29. Ceux-ci reçurent l'appel d'urgence de Joe Esposito à 14 h 33.

Le 16 août 1977 durant la nuit, Elvis joua au racketball avec Billy Smith, sa femme Jo, ainsi que Ginger Alden.

Lors de sa dernière nuit, Elvis joua du piano devant Ginger Alden, près du court de raquette, et il chanta la chanson Blue Eyes Crying In The Rain de Willie Nelson. Ce fut la dernière interprétation de son existence

Elvis a été trouvé inanimé par Ginger Alden, qui a appelé Al Strada, lequel a communiqué à son tour avec Joe Esposito. Ces derniers, de même que tante Delta Mae Presley, ont fait le bouche à bouche à Elvis afin d'essayer de le ranimer.

Ils ont appelé d'urgence le Docteur Nichopoulos qui était absent. Ensuite, ils ont appelé le médecin situé le plus près de Graceland, soit le Docteur Perry Holmes lui aussi absent, mais son assistant, le Docteur James Campbell rappela un peu plus tard.

Elvis est décédé mardi le 16 août 1977, à 15 h 30, (e.s.t.) et le service funèbre eut lieu le jeudi, 18 août 1977.

Le Colonel Parker était à l'hôtel Dunfey Sheraton de Portland, Maine, le 16 août 1977. Il attendait Elvis qui devait arriver sur la fin de l'après-midi à bord de son avion personnel, le Hound Dog II. Le gérant de l'hôtel, Hans Eckert a présenté ses condoléances au Colonel. Les musiciens étaient à ce moment en route de la Californie pour Portland, à bord d'un avion nolisé, lorsqu'ils furent avisés de retourner à Los Angeles.

On avait rempli une fiche à l'hôpital Baptist Memorial, à l'arrivée d'Elvis, au nom de "John Doe" et l'équipe de réanimation sous la direction du Docteur Otis Warr tenta de le réanimer. L'infirmière de ce service, Kim Davis, demanda pourquoi on s'acharnait tant sur un cadavre. Lorsqu'on lui dit de qui il s'agissait, elle comprit tout.

Le chef de service de l'hôpital, le Docteur James Bell avait reçu le code «EP, OD ?, MAA BMH». Cela signifiait que c'était Elvis Presley, en état possible de surdose, mort à son arrivée au Baptist Memorial Hospital de Memphis.

Le décès d'Elvis fut constaté au Baptist Memorial Hospital de Memphis, Tennessee. Le Vice-Président de l'Hôpital, Monsieur Maurice Elliott a donné une conférence de presse afin d'informer le monde entier du décès d'Elvis Presley. Joe Esposito, ainsi que le Docteur Nichopoulos, avaient trop de chagrin pour pouvoir s'adresser à la presse.

Le certificat de décès fut signé par le Docteur Jones.

Elvis lisait un livre sur le Saint-Suaire de Turin lorsqu'on l'a découvert: Scientific search for the face of Jesus. Ce livre de Frank Adams lui avait été donné par un de ses amis, Larry Geller.

Isaac Henderson est celui qui découpa le cadavre d'Elvis pour les besoins de l'autopsie. Le Docteur Eric Muirhead de l'hôpital Baptist Memorial fut en charge de l'autopsie. Son assistant était le Docteur Harold Saxton. Ils furent aidés dans leurs fonctions par les Docteurs Noel Florendo, Raoul Larmiss, James Holbert, J.A. Pitcock, ainsi que Roger Haggitt.

Les résultats officiels de l'autopsie ne seront connus officiellement qu'en 1997.

Le rapport de toxicologie a été fait par le Docteur Norman Weissman du laboratoire Bio-Science, en Californie.

Le Docteur Jerry Francisco était le médecin légiste du compté de Shelby. Son assistant était Dan Warlick.

Le policier représentant la ville de Memphis pour l'enregistrement du décès était le lieutenant Sam McCachren. C'est son assistant qui reçut le téléphone de l'hôpital mentionnant la mort d'Elvis. Le lieutenant Jordan, officier de garde ferma donc le dossier n° 2793, celui du décès d'Elvis Aaron Presley.